CHÂTEAU DE FLANDRY

 

 
 

L’accès au site CHÂTEAU FLANDRY est réservé aux internautes ayant l’âge légal d'acheter de l’alcool dans leur pays de résidence.
En l’absence de réglementation spécifique, il est réservé aux internautes de 21 ans et plus.

To view the CHÂTEAU FLANDRY website you must be of legal drinking age within your country of residence.
If no such laws exist in your country you have to be over 21 to visit our website.

 
ENTRER
 

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.
THE ABUSE OF ALCOHOL IS DANGEROUS FOR YOUR HEALTH, CONSUME WITH MODERATION

© 2016 - CHATEAU FLANDRY

Château de Flandry à Limoux | Tous unis dans une même démarche, joindre les volontés pour la renaissance du Château de Flandry.

Tout près du lotissement "Les Genêts", bordé par la rue Lavoisier et le chemin de Saint-Andrieu qui conduit au domaine de Tibur et au village de La Digne d’Aval, au milieu d’une vigne superbe et prestigieuse, s'érige l’énigmatique château de Flandry dont tous, parmi nous, connaissons l’existence, mais bien peu la destinée. Ce manoir fut transformé en gentilhommière dans le cours du XIXe siècle. Il a été construit au lieu dit "Métairie Peyre", sur la section G, numéro 258 de l’ancien plan cadastral, sur la propriété ayant appartenu à Vincent Flandry, qui fut notaire à Limoux, de 1754 à 1784. Il appartient, d’abord, à Louis Auguste Alexis Peyre, né à Limoux en 1797. Ce dernier est issu d’une ancienne et très distinguée famille, grand propriétaire terrien, avocat, maire de Limoux, conseiller général, député de l’Aude, est aussi conseiller référendaire à la Cour des Comptes. Louis Auguste Alexis de Peyre est à la fois franc-maçon et membre de la très puissante confrérie des Pénitents blancs. La tradition orale persiste à dire que le maire a profité de ces importants travaux pour relier, au moyen d’un souterrain dont il reste quelques traces, le château de Flandry, siège d’une loge maçonnique, à l’église des Augustins ou à la chapelle des Pénitents blancs. En 1843, le château de Flandry passe aux mains du notaire Rieutort. Oscar François Rougé, l’occupe en 1877 et en devient propriétaire. Comme Louis Auguste Alexis Peyre, il est avocat, conseiller général, député de l’Aude et franc-maçon. Chaque fois qu’il est élu maire de Limoux ou lorsqu’il est révoqué, ce qui lui arrive assez souvent, il donne au château des réceptions phénoménales, réunit parfois deux mille électeurs auxquels il offre généreusement une bière d’excellence élaborée dans sa propre brasserie. Élu député, Oscar Rougé entreprend de faire élever les tourelles d’angle du château de Flandry ; c’est au cours de ces travaux importants que survient un drame aussi douloureux qu’étrange. Raymond Bousquet, tailleur de pierre, fils d’un entrepreneur public qui avait été architecte de la ville, père de cinq enfants en bas âge, se tue accidentellement, sur le chantier, le mercredi 21 mai 1879. Ces funérailles, célébrées le jour de l’Ascension, réunissent une foule considérable que l’église Saint-Martin ne peut bien entendu contenir. L’événement paranormal survient quelques années plus tard, lorsque Louis Bousquet, frère de Raymond, tailleur de pierre également, se tue accidentellement alors qu’il terminait la grande rosace ajourée de l’église des Sœurs de Saint-Joseph de Cluny, sur la place Notre-Dame du Rosaire. C’était au mois de mai ; le mois de la Vierge avait été fatal aux deux frères. Le château de Flandry ne sera plus jamais habité, sinon épisodiquement, car les habitants successifs, se plaignent de faits étranges, d’esprits frappeurs, de phénomènes lumineux. Peut-être le fantôme du mystérieux Alexis Peyre, rode t-il dans les parages à moins que ce ne soit celui du malheureux Raymond Bousquet ? Le château est déjà en mauvais état lorsque le baron Pierre de Ginestous le fait acquérir par la société des producteurs de Blanquette dont-il en est le président. C’est la petite histoire du Château qu’il convenait de raconter, avant qu'une association en août 2013, entreprenne de le préserver, suite à une décision de le "raser", purement et simplement.Château de Flandry Château de Flandry